Fashion Preview: défilé Leinad Beaudet printemps-été 2017

Leinad Beaudet nous avait séduit au Fashion Preview #5, en avril dernier, avec une collection automne-hiver 2016-17 à l’esprit subtilement décalé, célébrant une certaine élégance austère.  Il revenait sur le devant de la scène lundi soir, pour la 6e édition de Fashion Preview à l’Agora de l’UQAM.

Le designer québécois présentait cette fois sa collection printemps-été 2017. Une collection s’inscrivant dans la philosophie du “Slow wear”, ce mouvement de mode qui entend s’opposer aux diktats du “Fast Fashion” des Zara et autres H&M en poussant une mode hors des tendances.

Contrairement à l’obsolescence programmée du “Fast Fashion”, Leinad Beaudet revendique une mode pragmatique et réaliste. Un vestiaire progressiste qui rappelle l’univers du maître de la mode belge, Dries Van Noten, chez qui Leinad Beaudet a fait ses classes.

Pensée comme “Un diamant au milieu d’un pile de détritus”, cette collection printemps-été 2017 met l’emphase sur les coupes et les détails tranchés.

Le show commence avec une combinaison noire dans laquelle le corps semble se perdre, puis se poursuit par un ensemble jupe midi noire et blouse blanche. Un minimalisme noir et blanc dont la sobriété serait presque ennuyeuse.

Puis le rythme s’accélère pour révéler une superbe robe maxi imprimée de coeurs blancs sur un tissus soyeux et fluide bleu marine. L’épaule droite se dévoile discrètement sous une manche découpée, tandis que la robe coupée en biais du côté gauche s’envole au vent. L’effet asymétrique est parfaitement subtil. Et la robe si féminine et confortable qu’on l’adopterait volontiers.

S’ensuivront quelques pièces audacieuses, comme cette blouse en plastique portée sur un body couleur chair, cette veste dont le drapé rose pâle est souligné à la taille et aux poignets par de légers rubans blancs. Ou encore cette robe fluide d’un jaune si étincelant qu’elle en devient lumineuse,  cette combinaison du bleu pâle et du rose fuchsia. Et enfin cette robe bustier rayée de diva italienne en vacances sur la French Riviera. Dans la salle, l’excitation est palpable.

Exit l’austérité automnale, place à la féminité discrète mais rayonnante.

Crédits photos: Tora Chirila Photography pour Trendsconnection.ca (si vous souhaitez utiliser l’une de ces photos, merci de mentionner ces crédits).

Texte: Sarah Meublat

 

 

Partager